fbpx

ven 09 octobre 2020

sam 10 octobre 2020

Programmation

VENDREDI 9 OCTOBRE

Scène Vype

Soirée sportive en perspective ! Réveil et étirements en douceur, pour commencer, avec Nayah, DJ dionysien réputé sur l’île et ailleurs pour ses sets house groovy, jazzy et funky avec des touches soul et ethniques. On passe alors à l’échauffement avec Kisling aka « le gentleman », un autre DJ résidant à La Réunion élevé aux sons de la tech-house allemande. S’ensuit la DJette anglo-nigériane et militante Juba pour un premier tour de piste 100% afroélectronique avec « des sons du futur venus du monde entier » et tout particulièrement d’Afrique. Puis, c’est au tour des sauvages poètes de Pangar, qui composent une musique hybride « alliant rythmiques de l’océan Indien et bass music », de faire monter le cœur d’un cran. À minuit, le faux calme Rone devrait porter les corps à l’incandescence avec une électro cristalline et ensorcelante. Et le rebelle Antigone, qu’on aime pour sa techno sans concession, à la fois touchante, onirique et obsédante, devrait vous aider à franchir la ligne d’arrivée dans un état de joyeuse sidération, avec un profond sentiment d’accomplissement.

Scène Péï — Digital kabar

La musique « nous transporte. Nulle part. Mais puissamment », dit le philosophe Francis Wolff. Accrochez votre ceinture, car c’est un périple exotique, fantastique, cosmique et même orgasmique (!) que promet ce Digital Kabar. Avec la fine fleur du mix réunionnaise aux commandes, vous voyagerez dans l’espace et le temps. Forcément : tous ces artistes et performeurs locaux ont réussi la délicate alchimie entre les musiques traditionnelles de l’île et l’électro. Chacun à sa façon bien sûr. Insula est ainsi le chantre du « maloya-futur », quand le divin J-Zeus est l’inventeur du « séga punk ». Jako Maron est le théoricien de l’improbable, mais jouissive alliance entre hip-hop et électro minimalistes et musiques endémiques, quand le duo derrière Do Moon marie avec brio une house ethnique inspirée par la techno de Détroit, le groove de la ghetto house sud-africaine et les sonorités de l’océan Indien. La DJette créole Agnesca est la flamboyante prêtresse d’un maloya haute tension, quand L’Abuse préfère injecter une techno 100% pure. La Réunion regorge de talents, et ce soir, vous les voyez à l’œuvre – un vrai privilège.

AGNESCA

La Réunion

DO MOON

La Réunion

INSULA

La Réunion

J-ZEUS

La Réunion

SAMEDI 10 OCTOBRE

Scène Vype

Soirée sportive en perspective ! Réveil et étirements en douceur, pour commencer, avec Nayah, DJ dionysien réputé sur l’île et ailleurs pour ses sets house groovy, jazzy et funky avec des touches soul et ethniques. On passe alors à l’échauffement avec Kisling aka « le gentleman », un autre DJ résidant à La Réunion élevé aux sons de la tech-house allemande. S’ensuit la DJette anglo-nigériane et militante Juba pour un premier tour de piste 100% afroélectronique avec « des sons du futur venus du monde entier » et tout particulièrement d’Afrique. Puis, c’est au tour des sauvages poètes de Pangar, qui composent une musique hybride « alliant rythmiques de l’océan Indien et bass music », de faire monter le cœur d’un cran. À minuit, le faux calme Rone devrait porter les corps à l’incandescence avec une électro cristalline et ensorcelante. Et le rebelle Antigone, qu’on aime pour sa techno sans concession, à la fois touchante, onirique et obsédante, devrait vous aider à franchir la ligne d’arrivée dans un état de joyeuse sidération, avec un profond sentiment d’accomplissement.

PANGAR

La Réunion

JUBA

Angleterre / Nigeria

KISLING

La Réunion

NAYAH

La Réunion

Scène Péï — TeuFin

Cette année, nous avons décidé de confier une scène et une carte Blanche à TeuFin, un acteur et réseau incontournable de l’electro et des TeuFs Underground de la Réunion… Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas fait dans la demi-mesure (on en attendait pas moins de lui). Fidèle à son mantra, « Only good soundz & good vibz », il nous propose un line up très progressif en bpm et très éclectique dans les styles underground pratiqués en plein air dans le zion péï…

Ça démarre bien Roots avec Kaboum Sound System, Baptiste aka selekta Djédjah sera accompagné de son guest Tonton Manu et sa flûte traversière pour donner à ses riddims dub steppa des sonorités enchantées… Ils seront accompagnés de Black Nation & Nagaï, 2 activistes et chanteurs locaux pour ambiancer le dance floor…
Ça enchaîne avec le Comm-unity Sound System , Selekta Bram et son toaster Daoud qui vont monter progressivement la hauteur des sauts du public à coup de reggae gigital, nu-root, dancehall, mashup & bass music !
La suite, c’est tout naturellement vers le ragga jungle que Greg aka Irie Space du collectif Run&Bass, va transporter le flow des jumpers vers les multifacettes de la drum n’ bass!
C’est déjà bien chaud que vous aurez alors le plaisir d’accueillir le trio de compositeur, Stereo Visions qui va envoyer de la grosse techno mélodique et analogique, couplée à un vidéo show dont ils ont le secret… Ils appellent ça : « écouvoir » (contraction d’écouter et de percevoir).
Passé minuit, on rentre dans le vif du sujet, avec Wikimix du team Bugal n’ Noise, pour du son que l’on ne trouve que dans les free party (à la Réunion) … De l’acid tekno UK, qui basculera vers la tribe…
Rien de mieux pour introduire les 2 boss finaux, Léo & Léo aka Léo², deux machinistes virtuoses de la tribe et des free à la run, qui vont vous enrouler dans une spirale infernale ou féerique, selon votre mentale !
On vous le promet, ça va envoyer du pâté !!
ELECTROPICALES © 2019 - Mentions légales / Politique de confidentialité - Réalisé par Innorun