Depuis ses débuts, le festival Les Electropicales s’attache à son aspect conscient, autant qu’au festif. La mise en lumière de la scène artistique locale, afin de créer un échange entre hémisphères Sud et Nord, est notre moteur. Le développement durable a toujours eu une place prépondérante dans notre événement, qui plus est solidaire (travail en amont avec le Conservatoire Régional, le PRMA, l’Ecole Supérieure d’Art, l’Ecole d’Architecture). Masterclass, formations, conférences ont vite pris racine.

C’est ainsi que ce qui était à l’origine Les Electropoles devient en 2015 le #IndianOceanHub, afin d’aller plus loin dans l’affirmation de nos valeurs citoyennes et culturelles, de poursuivre notre engagement : sous cette dénomination, se dérouleront masterclass, conférences, échanges professionnels, projections de documentaires et formations visant à redonner à la culture au sens large sa place au coeur de la Cité, à l’heure où elle est menacée par l’obscurantisme. Tout en créant un pont artistique entre l’océan Indien et l’Europe. Culture(s), mais aussi écologie, technologies et vivre-ensemble y seront discutés dans le futur. Ce que nous résumerons en un mot créole, hommage au poète Alain PÉTERS : parabolèr.

Le Bis de Nantes fait étape à La Réunion en partenariat avec le PRMA. Nous les accueillons pour une journée de réflexion autour des métiers du spectacle. Cette journée se clôture par la conférence d’Olof Van Winden, que sera le futur de la Culture et les innovations qui en découlent.

Le samedi, un masterclass sur la scénographie sera proposé au PRMA à Saint-Paul avec l’agence Superscript (Nuits sonores, scopitone…) et l’après midi à la Cité des arts, les artistes réunionnais pourront rencontrer des professionnels et soumettre leurs projets, des rencontres pros toujours très prometteuses.