Le samedi 5 mai : 02H00 - 04H00

Le Fanal - Cité des Arts

Artiste influent de la Motor City, communément appelée l’école de la Techno de Detroit, celle des Jeff Mills, Derrick May, Juan Atkins, Kevin Saunderson. Carl Craig sort en 1995 l’album « The Sound Of Music » sous le pseudonyme 69, considéré comme l’un des meilleurs album de la Techno dite de Détroit, classé par le web magazine FACT comme l’un des cent meilleurs albums des années 90.

Carl Craig a sorti son premier titre en 1989 sur une compilation de Virgin UK, suivis deux singles sur des labels dirigés par son premier collaborateur, Derrick May. Après une série de sorties ambitieuses pour son label Retroactive en copropriété, Craig lance en 1991 son label Planet E, avec l’époustouflant EP « 4 Jazz Funk Classics », sous son alias 69. Planet E a eu 20 ans en 2011 et Craig a fêté l’anniversaire du label en emmenant Planet-E et ses artistes et collaborateurs en tournée mondiale pour la première fois dans l’histoire du label. En plus de cela, Planet E a invité des amis du label (dont Luciano, Kirk Degiorgio, Loco Dice et bien d’autres) à choisir leur titre Planet E préféré pour le remixer et le rééditer. Reflétant une année remplie d’événements et de sorties, Craig admet volontiers que quand il a commencé le label, il espérait que « cela durerait pour toujours. » Il cite la liberté artistique comme le point culminant de la gestion du label et ajoute:

« Ce n’était jamais une lutte pour que l’étiquette soit un débouché pour ma musique ou celle d’autres personnes. C’était toujours une lutte pour rester en affaires, en fait une guerre pour rester en affaires.  »

Si l’on se penche maintenant sur les premières sorties de Carl Craig de 1989 à 1992, on peut voir à quel point la variété sauvage de sa musique ancienne a jeté les bases de sa carrière. Il a eu la chance de servir d’inspiration et d’influence à d’innombrables artistes de la scène musicale électronique underground, ainsi qu’à des groupes comme Caribou, Underworld, Hot Chip et LCD Soundsystem.

Depuis près de 4 ans, il fait le tour du monde avec son projet « Détroit Love » avec son ami Derrick May, accueillant dans ce club itinérant les artistes rencontrés au cours de voyages ou originaires de Détroit, mais pas seulement. Les collaborations pouvant avoir du sens et donner lieu à programmation. Dernièrement, le projet « Versus » signé sur le label Infiné Music nous livre sous la forme d’un album incroyablement léché une collaboration entre musique électronique et « néo » classique que beaucoup auront tentés sans pouvoir atteindre ce niveau de production. Il réunit Carl Craig, Francesco Tristano, pianiste, et l’orchestre symphonique Les Siècles, sous la direction de François-Xavier Roth.

On aime

Carl Craig est l’une des légendes de la Techno qui clôture l’édition #10, artiste complet, majeur et immanquable.

Vous adorez

La techno originelle et vivre un moment intense avec une des légendes du genre.

Anecdote

La Techno, cette musique inventée par des gamins dans une chambre de Détroit, se joue depuis plus de 30 ans dans des raves et free parties, puis, plus récemment, par des orchestres philharmoniques.

Ils en parlent

TRAX TSUGI LES INROCKS

Ecouter

Vous aimez ? Partager !